Ortegeek

Culture Libriste

Retournez à Accueil /

Capitole du Libre 2015 devenu Bazar du Libre

0
Dans la vie, nous sommes parfois tributaires d'action d'autrui.
La soirée du 13 novembre 2015 a eu et aura des conséquences sur nos quotidiens.
L'une d'entre elles fut l'annulation du salon Capitole du Libre 2015 pour des raisons sécuritaires.

Message du président de l'INP Toulouse sur l'annulation @capitoledulibre pic.twitter.com/jOhtSscyov

— INP Toulouse (@INP_Toulouse) 18 Novembre 2015

Sur le coup, j'ai été immensément triste. J'avais adoré cet événement, j'en avais fait un article, et même un podcast, grâce à l'invitation de mon ami Azertoff.

Je suis déçu pour l'organisation, Toulibre et pour tous les gens qui devaient participer de prés comme de loin, eux qui font un super boulot depuis 2010 et que j'ai pu constater en 2014.
Heureusement, ils ont pu rebondir pour lancer un événement plus petit, Bazar du Libre, auquel je n'ai pas pu participer (d'où cet article).

L'une des facettes ironiques des conséquences de ces événements est qu'en plus de faire presque globalement annuler un salon sur le libre et la liberté sur le Net, elle fait aussi un effet Kiss Cool avec un projet de loi sur l’État d'urgence. Projet de loi s'attaquant à ses valeurs du libre et de liberté sur internet :


Je peux déjà vous dire que je suis partant pour la version 2016 que j'attends avec impatience.
Je souhaite du courage à Toulibre et à toutes les personnes qui oeuvre pour le Libre. Nous devrons lutter pour que nos libertés se subissent plus de coups de butoirs.

Du fond de nos maisons dorées, il est difficile d'apercevoir la misère qui gémit dans les greniers.
Citation de Sophie Cottin ; Claire d'Albe (1798)

Retour sur l’événement avec zdnet.net : Logiciel libre : à Toulouse, le Capitole et le Bazar

Et le hashtag Bazar du libre 2015 #bdl2015: 

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot fgiwp ?