Ortegeek

Culture Libriste

Retournez à Accueil /

Ubuntu 15.04, plus qu'un OS de secours

0
Longtemps considérés comme l'ami du barbu, du geek, du bidouilleur, les distributions GNU/Linux ont su évoluer vers le grand public, bien moins respectif à mettre les mains de le code (espérons revoir le code dans les écoles pour démystifier l'utilisation grandissante de l'informatique).

Ubuntu fait partie des distributions qui ont fait le pari plutôt gagnant de simplifier le passage et l'utilisation de GNU/Linux.

Installation de Ubuntu 15.04 - CC by SA
Descendant des systèmes UNIX, GNU/Linux a longtemps eu comme avantage d'être facilement administrable par un terminal en ligne de commande.
Malgré tout, le passage à l'interface graphique n'a pas été aussi réussi que sur Windows et OSX. Une bonne maîtrise du terminal était fortement recommandée pour profiter pleinement du système.

Ce retard à l'allumage a eu pour effet de faire perdre des parts de marché sur l'ancien secteur roi, le desktop. Et ce retard entretient encore aujourd'hui, un manque de finition ou d'optimisations sur GNU/Linux. Non pas parce que le système souffre de lacune de conception, bien au contraire, mais parce que les fabricants de hardware ont décidé de délaisser ce type de système voire de ne pas divulguer de documentation pour pouvoir concevoir des pilotes de qualité.

Linus Torvald, créateur et "dictateur bienveillant" du noyau Linux, a d'ailleurs fait passer le message au fabricant Nvidia, de manière un peu cavalière .

La planche de salut est venue tout d'abord, en comblant le fossé voire surpassant la concurrence sur l'interface graphique.
Mais surtout grâce à la robustesse, légèreté et fiabilité de son noyau, qu'utilise, entre autres, Google pour Android, devenu majoritaire ou presque dans le domaine du mobile.
GNU / Linux a retrouvé un second souffle par le biais de ses utilisations, mais il garde toujours en tête ses qualités premières.

Fini les digressions, Ubuntu 15.04 marche parfaitement sur mon Asus F200MA. L'installation fut simple malgré le fait qu'on ne puisse pas, en première étape, choisir le format de son clavier. Gênant pour choisir un mot de passe de chiffrage pour le disque dur ou pour se connecter au Wifi.
Migrant de la version 14.10, j'ai senti des améliorations notables dans l'utilisation de la machine, même si les deux versions sont assez similaires sur le fond et la forme.
Canonical Ltd., gérant d'Ubuntu, après le lancement d'une interface utilisateur propre à leur OS "Unity", toujours en évolution, décide à l'image de Microsoft d'unifier ses systèmes desktop et mobiles. Espérons le résultat plus convaincant.

Firefox sur Ubuntu, simple et clair - CC by SA

Je pense sincèrement qu'il n'est plus hérétique d'installer GNU/Linux et plus particulièrement, Ubuntu sur une machine desktop. Il est la solution pour ses machines vieillissantes sur Windows XP, donc le support est mort et enterré, mais aussi une alternative viable pour un PC récent, bien plus que Windows 8.1 pour ne pas le citer.

Source :

ubuntu.com - Le site officiel
ubuntu-fr.org - Communauté francophone d'utilisateurs d'Ubuntu

Écrire un commentaire

Quelle est la dernière lettre du mot thbgw ?