Ortegeek

Culture Libriste

Retournez à Accueil /

Marcus Miller ou la splendeur du Jazz

1
Les articles informatiques se font rare, mais j'avais besoin de vous parler de quelque chose.
Pas d'inquiétude, c'est fabuleux.

Marcus Miller, en acoustique - CC by SA
Il y a quelques années, j'ai profité de mes vacances pour aller au réputé festival de Jazz de Marciac.
Festival que je vous recommande d'ailleurs, l'organisation est au top et les têtes d'affiche de qualité.

J'y suis allé, donc pour découvrir le festival, mais aussi Robert Cray, très bon bluesman et guitariste, auteur de Smoking Gun.
En seconde partie, il y avait un certain Marcus Miller, que je connaissais de nom et de réputation, connu comme l'un des meilleurs bassistes au monde. Rien que ça.

Si je me suis régalé avec Cray, j'ai pris une énorme gifle avec Miller.
Un jazz, free jazz, virtuose, parfaitement orchestré avec une énergie comme j'en ai rarement vu.
Il était en tournée pour l'album Renaissance, probablement l'un de ses meilleurs.

Plus récemment, il était de passage au Casino Barriere de Toulouse. Ni une, ni deux, je prends ma place, devant et au milieu.
Encore, une fois, j'ai repris une claque. Marcus et ses, pour la plupart, jeunes musiciens débordent d'énergie et de musicalité.
L'album Afrodeezia est très intéressant et prend énormément de relief en concert avec ses influences africaines, sud-américaines et caribéennes.


J'ai été particulièrement ému par le morceau Gorée (Go-ray) et son introduction, abordant la thématique de l'esclavagisme, par l'optique de commémorer la vaillance de ses gens qui ont tout perdu.
Ce n'est pas pour rien si l'UNESCO le nomme Porte-parole du Projet la route de l'esclave.

"L'histoire de l'esclavage témoigne de notre capacité à dépasser cette vicissitude. Elle nous montre que le monde peut s’améliorer. Et que nous pouvons faire plus que simplement survivre - nous pouvons aller de l’avant ." (Marcus Miller)

Bref, je peux que vous conseiller de jeter une oreille aux travaux de cette artiste.
Une belle ode au voyage et à l'espoir.

Marcus Miller et un guembri  - CC by SA

Source :
Setlist du concert au Casino Barriere - setlist.fm

1 commentaire

#1  - Saturax a dit :

J'ai pour ma part eu la chance de voir Marcus à la barrière au festival international des Nuits de la Guitare de Patrimonio, du grand spectacle comme promis pour moi qui ai été bercé par son album avec Miles Davis et son titre phare Tutu...
Vivement les prochains concerts !

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la quatrième lettre du mot rljyv ?