Ortegeek

Culture Libriste

Retournez à Accueil /

Soirée "Autour des Arbitres", rencontre dans les règles

1
Encore une fois, nous allons nous écarter de la thématique du blog.
Cette fois, nous parlerons encore d'un sujet qui me passionne, à savoir le rugby et ici, l'arbitrage.
Les intervenants - CC by SA
Un soir, je reçois un mail de mon club de cœur, le Sporting Clug Albigeois, m'invitant cordialement à une conférence autour de l'arbitrage.

Soirée le 8 Avril 2015 en présence de :

Christophe BERDOS, arbitre en Top 14
Ugo MOLA, manager du SCA
- Paul LEPERT, analyste vidéo SCA
Florent FOURCADE, 3éme ligne SCA
Julien RAYNAUD, 3éme ligne SCA

Je me suis laissé tenté et je n'ai pas été déçu.
Si l'arbitre reste le garant du jeu et du respect des règles, il reste, trop souvent et à tort, décrié.
L'idée est donc d'installer le débat et un nouveau regard sur cette fonction. Le tout est chaperonné par la LNR(Ligue nationale de rugby), la FFR(fédération française de rugby) et la Poste, partenaire des arbitres.

Nous savons eu comme support de réflexion, le match de la journée précédent à savoir Tarbes / Albi (28/23).
Sans langue de bois, les intervenants ont mis l'accent sur plusieurs sujets :
- le regard de l'arbitre, qui ne peut pas tout voir
- le tri des fautes, tout n'influe pas la continuité du jeu à un même niveau
- la complexité des règles, qui n'aide en rien la prise de décision.
- la difficulté d'un arbitrage cohérent sur un match et plus généralement sur une saison
le recul quasi-impossible à avoir dans le jeu de l'action, malgré l'historique de l'arbitre durant le match, la saison, sa carrière

L'arbitre reste une personne comme tout le monde, loin d'être infaillible. Le niveau de jeu et d'exigence augmentant, l'arbitrage évolue avec des moyens plus conséquents et surtout des arbitres moins nombreux, mais mieux préparés.
Il reste encore des zones de flou comme les mêlées, qui gangrènent le jeu depuis des années (30% d'entre elles seraient joués dans l'hémisphère nord) ou le rôle plus important à donner aux arbitres de touche.
Ugo Mola rappelle à juste titre que l'arbitre est une composante du jeu, on peut et on doit s'adapter à son comportement.

Je remercie les différents intervenants pour leurs reculs et leurs gentilesses.

Julien Raynaud et Christophe Berdos - CC by SA
Ugo Mola et Florent Fourcade - CC by SA
Christophe Berdos et Paul Lepert - CC by SA

Source:
Autour des Arbitres - lnr.fr, ligue nationale de rugby

1 commentaire

#1  - Satumifourunmax a dit :

Le rôle de l'arbitre quel que soit le sport reste en effet déterminant... mais est souvent sujet à controverse dans les sports collectifs, plus particulièrement les sports collectifs où il dispose du même angle de vue que les autres joueurs.

Pour un sport comme le tennis au final l'arbitre reste assez respecté et on comprend assez pourquoi. Reste maintenant à trouver l'équilibre entre les nouvelles technologies qui permettent un arbitrage plus impartial et le rôle de l'arbitre qui fait aussi partie du jeu.

Répondre

Fil RSS des commentaires de cet article

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot oilq ?